Lire

Récits de femmes lutte pour les droits des femmes 8 mars 2022 Svetlana Alexievitch Ukraine les femmes et la guerre

Partager :

La guerre des femmes : récits inspirants de lutte et histoires d’avenir

Les droits des femmes commencent par la liberté sur papier. Sélection de livres, récits de femmes qui forcent l'admiration.

Des tendances dans votre boîte

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

“La guerre féminine possède ses propres couleurs, ses propres odeurs, son propre éclairage et son propre espace de sentiments. Ses propres mots enfin.”
Le stylo comme arme et les mots comme boucliers, les femmes mènent leurs combats aussi sur papier. Sélection de livres qui réveille notre admiration des pionnières, des guerrières sans fusil, des militantes qui n’ont de pouvoir que celui d’une lutte légitime.

« Pourquoi les femmes prennent-elles les armes et se lancent-elles dans les combats les plus extrêmes ? Il me semble que cette entrée des femmes dans la violence la plus troublante devrait tous nous interpeler. Nous devrions nous interroger non seulement sur le sens de ces faits mais aussi sur l’avenir que cela annonce pour notre humanité. »

Svetlana Alexievitch en 2005

Femmes terroristes, femmes kamikazes, femmes soldats. Si une poignée de femmes prend les armes et s’adonne aux actes les plus vils des hommes, est-ce parce que l’égalité a progressé ? Et si elles se mettaient à crier plus fort ? À se battre plus grand ? Souffrir plus ostensiblement ? La guerre des femmes ne se limite pas à un territoire, à du pouvoir, ni même à ses droits. Car, comme le démontre le sondage sur les premières préoccupations des femmes, lancé par le Magazine Elle pour la prochaine présidentielle, les femmes se battent pour défendre leur famille, pour la planète, pour l’éducation de leurs enfants, pour leurs droits humains. Humaines. La guerre des femmes n’a pas le même visage. La guerre des femmes se fait aussi sur papier, par des récits inspirants, militants, en un mot, grands.

La sélection de livres, récits de femmes inspirants pour faire de son chemin un combat pour les droits et l’égalité

Figures de proue , elles nous montrent le chemin. Loin des jalousies, des rivalités stériles, les femmes sont aussi inspirantes. Comme des souffles de vie et d’énergie. Récits de vies de femmes, toutes plus courageuses les unes que les autres, quelques pages qui réveillent la lionne tapie en nous. Parce qu’il est temps de rugir.

Plus actuel que jamais

LA GUERRE N’A PAS UN VISAGE DE FEMME

Née en Ukraine, écrivant en russe, vivant en Biélorussie, la Prix Nobel de Littérature 2015 Svetlana Alexievitch « déshabille le dieu Mars » de sa plume depuis son premier livre. Des écrits plus actuels que jamais, encore plus celui qu’elle publie en 1985, La Guerre n’a pas un visage de femme qui décrit en extrayant la substantifique moelle de plusieurs centaines de témoignages, à quel point les femmes sont de toutes les guerres sans les avoir provoquées, êtres ordinaires qui livrent leur vérité par leurs sacrifices, leurs combats, leur courage, leur plongée dans les batailles des hommes.

Pour les reines de la tech

LES DIGITALES

85 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. Et ils seront digitaux. Nouveaux besoins, nouveaux outils, tout est à inventer: un potentiel qui fait rêver et une formidable opportunité pour tous et pour toutes ! Car les femmes – le saviez-vous ? – ont été pionnières dans le domaine de l’informatique. Une découverte des possibilités illimitées de ces métiers grâce aux témoignages de celles qui les ont choisis et qui les aiment. Un voyage au pays de la tech mis en mots par Nathalie Smadja et illustré par les dessins irrésistibles de drôlerie de Fabienne Legrand.

Livre pour ma fille

DEVENIR

Une version pensée pour la nouvelle génération du livre de l’ancienne première dame des États-Unis. Parce que trouver sa voie n’est pas une mince affaire, mais y croire, c’est possible et essentiel, surtout. Guide par l’exemple, Michelle Obama livre un témoignage de sa propre histoire sans fard, sincère et inspirant. En appuyant sur le fait que rien n’y personne n’est parfait, elle motive quiconque à se réaliser tout en tendant la main aux autres. N’est pas Michelle Obama qui veut, mais chacune d’entre nous peut devenir la première dame de sa propre vie.

Figure pour les militantes

JE SAIS POURQUOI CHANTE L’OISEAU EN CAGE

Aujourd’hui un classique de la littérature américaine, le récit de Maya Angelou force respect et admiration. Militante noire, écrivaine en 1960 aux États-Unis, elle témoigne de ses amours, de ses combats, et révèle le chemin parcouru par la société américaine en un demi-siècle. Et à quel point tout est encore fragile, au regard de la présidence Trump et de l’impunité, encore, que peuvent avoir certains comportements, certains discours tenus publiquement, dans la plus grande transparence.

L’incontournable théâtral des récits de femmes

LES MONOLOGUES DU VAGIN

Les récits de femmes viennent directement de la source, célébrations touchantes et drôles du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d’oeuvre d’Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et à leurs craintes les plus intimes.

Chaque monologue est singulier et rassemble sous ses mots une multitude de sœurs, de mères, d’amies qui s’y reconnaissent.

Toutes femmes, toutes sorcières : la puissance dans le mystère

SORCIÈRES : LA PUISSANCE INVAINCUE DES FEMMES

Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d’aujourd’hui de figure d’une puissance positive, affranchie de toutes les dominations.

Qui sont les sorcières d’aujourd’hui ? Qu’elles vendent des grimoires, postent des photos de leur autel orné de cristaux ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Elle est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice et la rebelle obstinée, insaisissable, dont les récits poussent à… rugir.

Citation en Une : Svetlana Alexievitch, La Guerre n’a pas un visage de femme

Partager :

Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Shop

Porte-clés New Start

$30.00
Le porte-clés en cuir Andy pour un nouveau départ

Achile

Films

Bandes originales réinventées à la guitare

Achile

Cities II

Voyage à dos de guitare dans les plus belles villes du monde

Foulard All I Want For Summer

$50.00
Foulard carré en voile de coton

Vous allez aimer.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et bénéficiez d’avant-premières et d’exclusivités réservées à nos abonnés.