Cuisiner

trucs et astuces cuisine recette tarte aux pruneaux cru cuit fruit de l'automne septembre jeûne genevois

Partager :

De saison : Pruneau cuit, pruneau cru

Trucs et astuces d'un fruit de saison sous toutes les coutures. Pruneau cru, pruneau cuit, c'est vite dit !

Des tendances dans votre boîte

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Au commencement, il y a le verbe. Le mot, quoi. Il faudrait déjà se mettre d’accord ! Quand en France, on ne nomme pruneau que le fruit séché, en Suisse, on se targue de faire de la tarte aux pruneaux. Vous vous doutez alors qu’ils ne sont pas secs. Les pruneaux. Mais alors, c’est quoi les quetsches (ça s’écrit comme ça ?) ? Et là, la prune – la verte, la jaune, la mirabelle ou la reine-claude – se gausse. De saison, les étals débordent de fruits, notamment à la Ferme des 4 saisons que nous affectionnons particulièrement. Entre le bleu et l’aubergine, on en profite. Notre corps et notre esprit nous disent merci, parce que, figurez-vous, c’est bon pour vous !
Le pruneau : Trucs et astuces ? Volontiers ! Déjà pour être certain de ne pas se mélanger les pruneaux. N’imaginez pas trouver de recettes miracles ou autres formules magiques, non. Mais nous avons néanmoins notre petit talent pour faire de magnifiques tartes aux fruits bien rangés. Et ça, ça mérite bien un article !

Truc : on absorbe le jus du pruneau

 

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, nous vous rappelons que le pruneau rend du jus quand on le cuit. C’est alors un composant fantastique pour toute confiture qui se respecte. Mais ça fera l’objet d’une autre tartine “Josiane en cuisine”.

Venons-en aux tartes… Ah, les tartes ! Dans ce cas de figure, le jus est superflu. N’étant pas de grandes amatrices de liaisons (les oeufs, c’est surfait), nous aurons tendance à faire une pâte sablée ou brisée cuite à blanc, recouverte uniquement de pruneaux et de sucre de canne. Pour le jus ?  Une fine couche de farine, de poudre de noisette ou d’amande, ou même de semoule fine sur le fond évitera que la croûte ne soit molle et imbibée. Ni vu, ni connu…le jus.

Astuce : Tout est dans la découpe

 

Comment faire pour disposer, ranger, les pruneaux sur une tarte ? Alors là, c’est le scoop du jour. Vous êtes prêt, bien assis ? Pour que votre tarte aux pruneaux (aux quetsches, aux prunes, à ce que vous voulez) ait l’air de sortir de la délicieuse pâtisserie du coin et qu’elle le bouche (le coin) de votre cousine Jeanne, le cordon-bleu de la famille qui vous complexe toujours avec ses créations : tout réside dans la découpe. Dans la plupart des recettes ou aussi loin que remontent vos souvenirs, quand vous aidiez votre grand-père Jeannot (oui, chez nous ce sont les hommes qui mettent la main à la pâte), la coutume veut que le pruneau se coupe en 4. Erreur !

Nous vous conseillons vivement d’ouvrir le pruneau en 2, de lui retirer son noyau et de découper chaque moitié dans le sens de la longueur en vous arrêtant aux deux tiers (voir photo ci-dessous).

Ainsi, chaque demi pruneau sera beaucoup plus simple à disposer sur votre fond de tarte, la partie découpée vers le haut. Il tiendra en l’air et vous pourrez en mettre beaucoup plus de manière homogène. À la cuisson, votre découpe s’accentuera et laissera apparaître des quarts de pruneaux gonflés à bloc et pointus, nombreux et appétissants. Parfaitement et impeccablement rangés et homogènes. Mais attention, il ne faut pas lésiner sur la quantité de fruits les cocolets.

pruneaux
pruneaux

Pour conclure, nous pourrions parler transit, belle peau, consommation heureuse de 5 fruits et légumes par jour. Mais nous ne le ferons pas. Même pas un tout petit peu Josette ?

 

Pruneau, notre ami pour la vie : quels sont ses bienfaits ?

 

Si vous avez des problèmes de diction, le pruneau se dévoue aussi. On répète 10 fois très vite “pruneau cru, pruneau cuit” pour devenir le Guillaume Gallienne de l’articulation.

Aussi antioxydant et clairement régulateur de digestion paresseuse, le pruneau est le roi , l’astuce santé d’une vie qui chante. Ceci-dit, nul n’est censé ignorer qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses. Un petit décilitre de jus de pruneau le matin à jeun, deux pruneaux secs (avec un kiwi en prime, ça décalque) et il suffit. Si vous êtes comme nous, vous préférerez la version moelleuse, sans adjonction de sucre et sans noyau (comme ceux de Seeberger, malheureusement pas bio).

Josiane ? Tu n’avait pas dit que tu ne mentionnerais pas le système intestinal de nos lecteurs ? Pruneau cru, pruneau cuit, tout est dit.

Partager :

Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Shop

Dessous de verre Champagne Shower

CHF20.00
Les dessous de verre Koka en cuir brillant pour accompagner vos plus belles coupes de champagne

Porte-cartes To Spend

CHF65.00
Le porte-cartes brillantissime Cesar pour dépenser en beauté

Porte-clés New Start

CHF30.00
Le porte-clés en cuir Andy pour un nouveau départ

Etiquette de bagage Travel Lover

CHF50.00
Le porte-étiquette en cuir Goya pour tous les amoureux de voyage

Vous allez aimer.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et bénéficiez d’avant-premières et d’exclusivités réservées à nos abonnés.