Culture

Julien Doré pour la planète Simone et Jean-Marc les chiens album Aimée clip Kiki Virginie Efira

Partager :

Clip en combi : Julien Doré en vert et tout contre nous

Julien Doré, chanteur pop à facettes et combinaisons engagées nous ravit de clip en clip et réveille nos cerveaux.

Des tendances dans votre boîte

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Artiste pop à la cascade de boucles blondes, Julien Doré titille avec humour et talent les fibres vertes laissées à l’abandon de ses amis humains en chantant la mer, l’amour, les animaux et l’avenir en suspens. En clip et en combi.

Combi, salopette, one piece, peu importe la dénomination, c’est dans le tout-en-un que s’épanouit Julien Doré. Que ce soit en cosmonaute dans le clip de Nous ou en futur père ému, le chanteur ne risque pas d’avoir les reins à l’air. Pas de faute de goût entre le haut et la bas ni d’exhibition fortuite en mode “plombier” à l’horizon. Elle s’enfile par les pieds et se retire d’un coup de fermeture éclair.

Remise au goût du jour par les pyjama et autres vêtements d’intérieur conçus pour être confortables… et c’est à peu près tout. Julien Doré en est le fier ambassadeur. Tricoté, bariolé, uni, large comme tout près du corps, c’est en tout-en-un qu’il est bien. Preuves en sont, les dernières vidéos sorties qui racontent en images engagées quelques titres de l’album Aimée paru en septembre 2020. Musique.

Chanteur vert à grain… et à cheveux

Impossible de ne pas adhérer au petit grain chevelu de l’interprète aux barrettes. Et ce depuis sont interprétation décalée de la chanson d’Alizé Moi… Lolita, propulsant l’ex-candidat de la Nouvelle Star hors de l’écran. Créativité loin des sentiers battus et amour décalé pour la planète. Ses chansons, engagées l’air de rien, ses intonations, lascives sans mollesse, ses mélodies, entrainantes sans être redondantes. Et puis un certain penchant pour le jeu et l’humour qui lui valent notamment un rôle qui ne passe pas inaperçu dans la série Dix Pour Cent.

Dernière facétie en date du chanteur ? Outre le fait d’avoir fait lui-même une reprise de son titre Nous pour Noël et d’en avoir installé la mise-en-scène au coin du feu (avec une combi de circonstances) ? Oui, mais pas que. ll a aussi adopté les deux chiens de son clip La Fièvre et leur a créé une page Instagram. Simone et Jean-Marc font désormais partie de ces chiens stars ou chiens de star qui font fureur sur les réseaux sociaux.

Sérieusement ? Pas si sûr. Car il s’amuse, Julien Doré. Avec les codes, avec les moeurs, avec la vie. En créateur qu’il est, il invente de nouveaux canevas comme autant de raisons de faire passer son message. Lequel ? On n’en est pas toujours certain. Premier ou vingt-troisième degré, il est rarement où on l’attend. Ainsi, pas si facile de le suivre à la trace, de faire le compte de ses coupes de cheveux qui, selon lui, vont vers le pire. Mais c’est ça qui nous plaît. Et qui fait toute la différence. Comme de lancer la promo de son album cul nu sur Instagram. Par exemple.

Kiki, dernier clip sorti d’un Julien Doré engagé

La dernière vidéo en date relâchée sur YouTube est celle de Kiki. On y admire un Julien bientôt papa avec une Virginie Efira toute en plénitude. En salopette. Julien, lui, troque parfois sa combi verte de survivant des forêts pour un skinny porté bas avec blouson aux manches négligemment (mais significativement) retroussées.

En exil dans la nature, dans leur cabane au fond des bois, ils sont sur le point de devenir d’heureux parents dans un monde où les enfants, le regard vide, scandent qu’ils ne sont pas fatigués. Mensonge ? Un havre de paix rétro qui contraste avec les textes qui hurlent la paix et la fin du monde.

“Tu ne verras pas de tigres ni de gens s’aimer, ils étaient trop fragiles, ils l’on dit à la télé.”

Julien Doré, "Kiki"

Depuis longtemps déjà, le chanteur pop intègre la mer et les vagues comme des personnages récurrents dans ses textes. Déplorant le manque d’action d’une société qui s’aveugle elle-même face à la catastrophe écologique qu’elle contribue à perpétrer. La mer. On ira la voir, Nous, tant qu’on est tendre, Nous. Et la vie continue… tant qu’on n’est pas fatigué.

“Mais quoi qu’il arrive, toi au moins tu sais,
Tout ça n’tient qu’à un fil, qu’on a mal déroulé.
Tu sais c’est la honte, qui me sert de papier,
J’ai dessiné ta tombe, avant même de te bercer.”

Un appel à la conscience

La crinière léonine de Julien Doré n’y est peut-être pas pour rien. Le chanteur manifeste ostensiblement pour la préservation de la nature et de ses habitants à poils, à plumes, à feuilles, innocemment tourmentés par la masse humaine. Le titre La Fièvre et son clip en est l’exemple le plus assumé. Mais les dinosaures danseurs de Nous ou le concert en eaux calmes de L’Île au lendemain n’en sont pas moins explicites.

“Et si ça résonne, et si demain te plaît,
Faudra que tu pardonnes, on était fatigué.”

L’album Aimée, en hommage à sa grand-mère, est aussi une déclaration d’amour à la planète Terre, à ce berceau qui nous a tous vu naître et sur lequel nous crachons sans vergogne et sans respect. Aimée, la Terre ? Pas assez. Est-ce encore possible de sauver le monde ? C’est ce que clame Julien Doré. Rester humains, rester fragiles, rester tendres et se bouger pour ce qu’il est encore possible de faire. En combi, évidemment.

Partager :

Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Shop

Porte-clés New Start

$30.00
Le porte-clés en cuir Andy pour un nouveau départ

Achile

Films

Bandes originales réinventées à la guitare

Achile

Cities II

Voyage à dos de guitare dans les plus belles villes du monde

Foulard All I Want For Summer

$50.00
Foulard carré en voile de coton

Vous allez aimer.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et bénéficiez d’avant-premières et d’exclusivités réservées à nos abonnés.