Homepage

Partager :

File tes tifs

Octobre est en rose pour informer, communiquer, prévenir, vaincre le cancer du sein. Pour se solidariser aussi.

Des tendances dans votre boîte

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Comme chaque année, comme une sempiternelle ritournelle qui, grinçante, nous rappelle que le “et puis la santé surtout”, que la tante Jacqueline nous répète à chaque anniversaire, chaque réveillon, n’est pas si anodin, le mois d’octobre débarque avec sa couleur : le rose. Le rose pour les filles. Le rose pour les femmes. C’est cliché. Néanmoins, c’est visuel, c’est clair, c’est rubanesque. 

Oui en octobre les rubans sont roses pour la lutte et la prévention contre le cancer du sein. Et puis il y a celles qui l’ont. Qui ont reçu un jour le diagnostic qui coupe le souffle. Qui savent que leur féminité va être touchée, ravie, attaquée lâchement et de plein fouet. Qui doivent se mettre en lutte contre un invisible ennemi qui les ronge de l’intérieur et qui se permet de surcroit de les abimer, de leur voler les apparats de leur féminité, pour un temps, pour un temps seulement dirait Jacques Brel et on le souhaite, on le prie, pour un temps. Mais quel temps. Se voir renvoyer un reflet quotidien qui, dès le saut du lit, rappelle que rien n’est plus comme avant, qu’il va falloir prétendre, tenir, garder la tête hors de l’eau, faute de l’avoir haute, c’est un coup en traitre que réserve la vie.

Alors les petits riens, les petites actions, les petits effets peuvent avoir toute leur importance. On ne songe jamais à ce que représente un cheveu quand on en a une abondante crinière. On n’envisage pas d’être reconnaissant envers ces cils qui tiennent bon, ces sourcils qui protègent, fiers, la prunelle de nos yeux. C’est quand ils tombent, fil doré par fil doré, poignée par poignée, que leur existence est à ce point valorisée. Bouclés, crépus, raides, fins, épais et puis absents. Lisse. Comment sortir ? Comment paraître ? Comment vivre ? Quelle forme donner à ce visage orphelin et lunaire ? Et on pousse timidement la porte de Murielle.

 

 

Avant, pendant, après la maladie, Murielle est là, accompagnant les hauts, les bas et la redécouverte d’une image de soi nouvelle. Celle qui affronte sans céder, qui a encore envie d’être belle, qui a le droit de vivre. Murielle a ouvert il y a 11 ans l’Institut Capillaire Total Look et propose des perruques et postiches, naturels ou synthétiques. Manufacturées ailleurs, les fabricants ayant tous mis la clé sous la porte dans notre région faute de rentabilité de l’activité, les perruques arrivent entre ses mains et elle va transformer ces standards en un accessoire exclusivement fait pour vous. Formée à Lyon, elle voulait apprendre à fabriquer des chevelures et s’évertue dès lors au quotidien de rendre dignité et sourire aux lésées du tif qui viennent à elle, en réparant, réajustant, remettant à la bonne taille les perruques qui deviendront leurs perruques.

Cela dit, la perruque n’est pas l’ustensile le plus agréable, le plus adéquat qui soit, selon les circonstances, comme pour les activités sportives par exemple. L’alternative est possible. Les turbans par exemple, si ce n’est que le port du bandeau ou du chapeau dissimule difficilement la perte de cheveux et c’est la raison pour laquelle Julie, créatrice de la marque Les Franjynes a eu l’idée astucieuse, basée sur sa propre expérience, de créer une gamme de franges qui s’ajoutent au turban pour un look plus naturel. Sans vouloir être passe-partout, parce qu’on peut jouer avec les couleurs, la taille des nœuds, la teinte de la frange, cette alternative esthétique et féminine peut éventuellement s’éviter les regards de pitié et de commisération ou encourager certaines femmes à garder des activités sociales essentielles pour le moral et la lutte qu’elles mènent avec courage.

 

 

Les autres, les chanceuses, nous, bien démunies, bien inutiles, que pouvons-nous faire ? Une initiative, malheureusement terminée, proposait d’être « Chauve pour la bonne cause » et lançait des défis pour lâcher ses tifs au profit de la recherche contre le cancer. Mais qui nous empêche de faire tomber la perruque quand même ? Qui nous empêche de proposer de passer du très long au très court à son entourage et de faire monter les enchères ? Chiche ! Qui donne quoi pour que je coupe tout ? Et puis les cheveux coupés (à condition d’être noués, non teintés, non traités et de mesurer plus de 30cm) peuvent être utilisés pour la création de postiches en cheveux véritables à coût moins élevé. Vous pouvez les donner directement à l’association Solidhair ou les confier à Murielle qui les enverra. Qui alors ?

Par ce petit billet de reconnaissance, d’encouragement, de soutien, de remerciement, nous insistons sur le fait que le rose n’est pas là uniquement pour faire joli mais pour vous rappeler de vous faire régulièrement palper (oui, le terme est tout pourri, mais il sauve des vies), contrôler, dépister, parce que découvrir un cancer trop tard c’est trop souvent synonyme de décès prématuré et que ça, c’est bien pourri aussi. De nombreuses actions de sensibilisation et de soutien sont organisées notamment par les hôpitaux, les associations et les fondations autour de la lutte contre les cancers et les cancers féminins. Toutes en rose aussi pour les héroïnes qui se battent au quotidien, pour tenir debout, pour maintenir le cap, fortes pour leur famille, déterminées à vaincre, femmes, envers et contre tout.

 

Les Franjynes

Studio Total Look
Rue du Simplon 6, 1207 Genève
Tél. +41 22 700 14 77

Ligue Suisse contre le Cancer

Partager :

Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Shop

Dessous de verre Champagne Shower

20.00
Les dessous de verre Koka en cuir brillant pour accompagner vos plus belles coupes de champagne

Porte-cartes To Spend

65.00
Le porte-cartes brillantissime Cesar pour dépenser en beauté

Porte-clés New Start

30.00
Le porte-clés en cuir Andy pour un nouveau départ

Etiquette de bagage Travel Lover

50.00
Le porte-étiquette en cuir Goya pour tous les amoureux de voyage

Vous allez aimer.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et bénéficiez d’avant-premières et d’exclusivités réservées à nos abonnés.