Maison

stop au gaspillage alimentaire Save food fight waste food ninja comment faire les astuces

Partager :

Stop au gaspillage alimentaire

Les bonnes habitudes à adopter pour éviter le gaspillage alimentaire à la maison. On dit stop et on devient Food Ninja !

Des tendances dans votre boîte

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Avec son impact écologique, éthique et économique indéniable le gaspillage alimentaire fait des ravages. Comment l’éviter ? Avec les trucs et astuces du site Save Food, on devient le Ninja du frigo !

Save Food. Fight Waste. Plus qu’une devise, un mode de vie, une éducation des comportements, un peu de bon sens à ajouter à ses habitudes. Un tiers des denrées alimentaires produites dans le monde sont perdues. Purement et proprement (pas toujours…) jetées, gâchées. Gaspillées. En Suisse, cela représente 90 kilos par personne et par an qui finissent à la poubelle. Et il ne s’agit que des déchets de produits comestibles, emballages et os, par exemple, ont été retirés du calcul. Quand une partie de la planète meurt de faim, l’autre croule sous des tonnes de bouffe qu’elle finit par jeter. Et nous participons tous à cet énorme gâchis. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Comment éviter le gaspillage alimentaire, à sa petite mesure, à la maison ? En suivant les conseils d’une bande de Ninjas aussi astucieux que sympathiques.

stop au gaspillage alimentaire Save food fight waste food ninja comment faire les astuces

Le gaspillage alimentaire, enjeu écologique et économique

En plus de l’évidente absurdité de jeter de la nourriture, le gaspillage alimentaire a de fortes conséquences sur l’équilibre écologique et économique du monde. Si on gaspille, c’est qu’on produit trop. Résultat, une immense partie des sols exploités le sont pour rien entraînant d’inutiles dépenses de moyens humains et matériels. Eau, pesticides et engrais, émissions de gaz, produits chimiques, des dépenses qui pourraient être évitées et économisées en produisant moins. 

Et le cercle vicieux entamé creuse pauvreté et famine, tout en soulevant des problématiques éthiques au sujet des vies animales et humaines sacrifiées sur l’autel de la surproduction. Dire stop ? Même si la solution semble enfantine, il n’est pas si simple de rendre son dû à la biodiversité. Normes et exigences de consommation impliquent une quantité de denrées plus importante que ce qui sera effectivement consommé. Pourquoi ?

cuisiner les restes save food fight waste stop au gaspillage

Qu'est-ce qu'on gaspille ?

Sommes-nous réellement maître et maîtresse de notre gaspillage ? Pas complètement. Sachant que la plupart des lieux d’achat d’aliments proposent déjà uniquement des produits préalablement sélectionnés. Entre la production et les étals, ne sont gardées que les denrées qui répondent aux besoins qualitatifs et esthétiques  des consommateurs. Les normes du beau qui font croire que c’est bon. Qui oserait effectivement acheter une pomme un peu tapée ou une banane trop brune ? Une carotte biscornue ou un navet trop petit ? 

À cela, si on ajoute les accidents de transport, les dommages dûs au stockage, les portions trop grandes et trop nombreuses des professionnels de la restauration, les restes qui finissent à la poubelle et les surplus de courses qui périssent avant même d’être sortis du frigo, on peut saisir l’ampleur du phénomène.

Sauver la nourriture, éviter le gaspillage, Save food, fight waste, consiste alors en une action concrète, directe, aux effets immédiats, même si microscopiques, sur l’environnement et sur le porte-monnaie. En bref, agir sur la demande pour faire infléchir l’offre. Mais comment ?

stocker les aliments stop au gaspillage alimentaire Save food fight waste food ninja comment faire les astuces

Comment éviter le gaspillage alimentaire ? Trucs et astuces.

Des trucs et astuces qui peuvent facilement s’intégrer dans une nouvelle manière de consommer, c’est possible. C’est ce que nous montrent des sites et des actions comme SaveFood.ch ou TooGoodToGo.fr, qui à l’échelle des professionnels des métiers de bouche ou des particuliers invitent à modifier nos habitudes. Et ce n’est pas si compliqué. Sachant qu’il n’est pas forcément nécessaire de tout mettre en oeuvre. Si les restes nous rebutent, pas de problème, concentrons-nous sur des courses alimentaires adaptées et réfléchies. Simple comme Bonjour ? Presque… Une petite liste pense-bête ?

Faire une liste des courses : Ne jamais quitter son domicile pour aller faire les courses sans avoir jeté un coup d’oeil dans son frigo et ses placards ou/et sans avoir imaginé quels vont être les prochains repas et la quantité d’aliments nécessaire pour les préparer. Et puis si on se plante, on peut toujours distribuer le trop plein ou inviter des amis à manger. Allier l’utile à l’agréable…

Stocker intelligemment : Placer au premier plan les denrées qui périssent le plus vite, penser à mettre dans des bocaux les paquets ouverts, dans des tupperwares les restes (refroidis), à congeler ou mettre en conserve ce qu’on n’arrivera pas à manger. En bref, devenir la Marie Kondo du frigo !

Un maître mot : curiosité et créativité ! On ne jette pas les fanes des bettes, on peut en faire une salade, et puis on pêle les pieds de brocolis et on les met avec les têtes, c’est très bon ! Laissez-vous tenter par des produits jusqu’alors ignorés, apprenez à les connaître et surtout, faites danser, chanter, exhaler les restes ! Amusez-vous en cuisine ! Qu’est-ce que vous risquez ? Que ce ne soit pas bon… ok…

Mais encore...

La date est dépassée ? Pas de panique ! Est-ce une date limite de consommation ou un produit à consommer de préférence avant une certaine date ? Si pour le premier, il ne vaut mieux pas s’aventurer, la seconde mention implique uniquement la promesse du fabricant d’une qualité et fraîcheur optimale. Mai, comme le mentionne le label imaginé par Too Good To Go, c’est souvent bon après. Alors on utilise ses yeux, son nez, pour vérifier que les aliments sont toujours propres à être mangés. Oui, oui, nous sommes des animaux et, bien enfoui, nous avons un instinct…

Le reste ne reste pas dans un coin ! Pas question de jeter les restes d’un repas, à la maison comme au restaurant. On garde et on re-cuisine. L’art d’accommoder les restes est une pratique parfaitement en vogue ! Et dans certains établissements, le logo ReCircle sur la porte vous indique que vous pouvez repartir avec ce qui reste de votre repas dans une boîte hermétique consignée… Malin.

Et s’il reste des déchets ? Parce que malgré toute la bonne volonté du monde, ça arrive. Mais ce pain tout sec, est-ce vraiment un déchet ? Et si on en faisait des croutons, une croûte au fromage ou du pain perdu ? Une banane flétrie peut se déguster écrasée avec un jus de citron. Les alternatives existent et, pour finir, les composts et autres poubelles de déchets organiques font parfaitement l’affaire ! 

Moi aussi je veux être un Food Ninja !

Après avoir tester ses connaissances et son comportement face au gaspillage alimentaire sur le site de SaveFood, on peut rejoindre l’Académie des Ninjas qui disent STOP ! Poireau à la main, combattons les addictions à la poubelle. En suivant ce personnage attachant aux grandes lunettes rondes, une Edna (la petite dame du dessin animé Les Indestructibles) au chignon tout gris, on peut prendre le pli de la logique et du bon sens. S’éduquer, c’est aussi propager les bonnes attitudes, sans sacrifice ni effort surhumain. Et si nous faisions une petite mise à jour de nos comportements ?

logo save food fight waste

SAVE FOOD. FIGHT WASTE.

Partager :

Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Shop

Dessous de verre Champagne Shower

20.00
Les dessous de verre Koka en cuir brillant pour accompagner vos plus belles coupes de champagne

Porte-cartes To Spend

65.00
Le porte-cartes brillantissime Cesar pour dépenser en beauté

Porte-clés New Start

30.00
Le porte-clés en cuir Andy pour un nouveau départ

Etiquette de bagage Travel Lover

50.00
Le porte-étiquette en cuir Goya pour tous les amoureux de voyage

Vous allez aimer.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et bénéficiez d’avant-premières et d’exclusivités réservées à nos abonnés.