Tendances

contraception masculine enquête bande dessinée Les Contraceptés tendances sexualité

Partager :

Contraception masculine, et si l’égalité commençait par-là ?

La contraception masculine ? Comment cette inconnue demeure un bastion intouchable du patriarcat. Un livre pour comprendre.

Des tendances dans votre boîte

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Les journalistes Guillaume Daudin et Stéphane Jourdain sont partis en quête des Contraceptés, ces hommes qui tentent de prendre en main leur sexualité et leur procréation. Une responsabilité qui reste individuelle et bien souvent artisanale, alors que, régulièrement, l’idée d’une pilule pour homme revient sur le devant de la scène médiatique. Mais pourquoi la contraception masculine crispe-t-elle autant ?

Et toi ? Tu prends quoi ? Pilule, micropilule, stérilet, stérilet aux hormones ? Une question intime, certes, qu’on ne poserait pas à la première venue, sans aucun doute, mais qui ne choque absolument pas quand on la conjugue au féminin. Rien à voir avec l’écriture inclusive. Pas besoin. Quand il s’agit de contraception, il s’agit de femme. Point. Pourquoi ? Peut-être parce que ce dernier bastion du patriarcat a beaucoup de mal à vaciller, notamment à cause d’un petit manque de bonne volonté en la matière. En matière de quoi ? De contraception masculine, bien sûr !

Est-ce qu’il existe une contraception masculine ?

En effet, à part si vous vous sentez. Messieurs, de coudre vous-même votre propre slip chauffant, il serait compliqué de gérer vous-mêmes votre procréation. Il y aurait bien l’abstinence… mais ça semble un peu dommage pour toutes les parties prenantes. Le retrait ? Peu fiable et définitivement peu partisan d’un rapport plaisant et serein. Le préservatif ? Essentiel au début d’une relation, il finit par lasser et être délaissé quand la confiance s’installe pour laisser place à la spontanéité et aux sensations. Restent donc la piqure hebdomadaire accompagnée de gel spermicide (aux hormones qui peuvent se transmettre et poser problème à sa partenaire) ou le fameux slip chauffant.

Le slip chauffant, c’est quoi ?

Aaaaah, le slip chauffant. N’imaginez pas une culotte à chaufferette (qui pourrait nous convertir en plein hiver…), parce que le corps va se défendre contre cette source de chaleur extérieure et le but ne serait pas atteint. Le slip chauffant consiste à offrir une sorte de petit hamac aux testicules, pour les faire remonter et ainsi faire augmenter leur chaleur au contact du corps, ce qui met au chômage l’usine à spermatozoïdes.

L’inconvénient ? Il n’existe pas. Faute de budget pour qu’une étude scientifique soit lancée avec toutes les phases de tests sur un nombre considérable de cobayes nécessaires (pour ensuite être breveté et commercialisé), ce produit considéré comme dispositif médical ne peut être vendu. Alors, il faut le fabriquez soi-même. Déjà que ce n’est pas folichon en thermes esthétiques (et libidineux), pire que le slip kangourou, si en plus il faut compter sur les talents de couture… L’anneau en silicone, autre possible méthode, reste tout aussi artisanale. Alors, quoi ?

Contraception masculine livre roman graphique bande dessinée Les Contraceptés Guillaume Daudin Stéphane Jourdain Caroline Lee

Quid de la vasectomie ?

La vasectomie reste donc la seule solution de contraception masculine qui se pratique au grand jour. Mais, mais, mais… Il se trouve que même chez le ou la gynécologue, la vasectomie sous nos latitudes est déconseillée, considérée comme trop invasive. Dangereuse. Périlleuse pour les coucougnettes. Il arrive, oui, encore aujourd’hui, que des médecins tout à fait respectables et talentueux, préfèrent bourrer leurs patientes d’hormones plutôt que de faire un nœud sur le chemin des spermatozoïdes.

Or, même si l’affection pour sa population n’a jamais étouffé les différents gouvernements chinois successifs, on ne pense pas que la vasectomie aurait été pratique si courante dans la régulation des naissances si cela avait pu mettre en péril la virilité des fiers travailleurs populaires. Ceci-dit, elle n’est pas facilement réversible et concerne plutôt les heureux (et courageux ! QU’ils sont courageux 😉 !) papas qui veulent s’assurer de ne plus avoir de surprises.

Contraception masculine livre roman graphique bande dessinée Les Contraceptés Guillaume Daudin Stéphane Jourdain Caroline Lee

La contraception masculine est une histoire de femme

Petit Mémo sur la pilule féminine en 5 moments clés

1957 La pilule contraceptive est commercialisée aux États-Unis, mais seulement sous certaines conditions médicales
1961 Premier décès recensé en Grande-Bretagne des suites d’effets secondaires dû à la prise de la pilule (embolie pulmonaire)
1967 Autorisation de De Gaulle pour la prescription de la pilule en France
Dans les années 70, arrivée de la pilule de deuxième génération, avec moins d’œstrogènes et donc moins d’effets secondaires, et de la troisième génération dans les années 90.
2013 Rapport de l’agence du médicament qui recense 2529 accidents thromboemboliques et 20 décès prématurés chaque année en France, sur 4,27 mio de femmes qui utilisent la pilule.

Chiffres : Les Contraceptés

À l’aulne de ce statu quo, alors que nous avons tous entendu parler, revenant parfois sur le devant des sujets abordés par les politiques en campagne, de la fameuse pilule masculine, les femmes peuvent continuer à se dire : ZUT ! Charge mentale et physique qui leur incombe, sans autre forme de procès ou de protestation. C’est comme ça.

Il faut penser à sa pilule, tous les jours. En subir les effets secondaires, les humeurs. Et ça n’a jamais posé problème aux anti-vaccin-COVID que plus de la moitié de la population risque la thrombose depuis que la pilule est pilule. Bref. Sinon, le stérilet ou l’implant, donc un corps étranger, diffusant des hormones ou pas, constamment dans notre corps et dont la pose et/ou le retrait est loin d’être une partie de plaisir ! Les femmes paient, seules, le prix de la liberté de choix et de mouvements amoureux et procréatifs. Ce n’est pas juste, ce n’est plus juste et il est temps que ça change.

À l’initiative d’une enquête large et documentée sur le sujet, les journalistes Guillaume Daudin et Stéphane Jourdain ont sortis un roman graphique, avec le coup de crayon de Caroline Lee, aussi ludique qu’informatif et intéressant, qui démontre le vide, le tabou, la défiance et la démobilisation que provoque la contraception masculine. Les Contraceptés, à lire et à débattre, de toute urgence. Et si l’égalité homme-femme commençait par-là ?

LES CONTRACEPTÉS
Enquête sur le dernier tabou

Scénario de Guillaume Daudin et Stéphane Jourdain
Dessin de Caroline Lee

Instagram

Version numérique à lire ICI
Acheter la bande-dessinée ICI

Images : Les Contraceptés ©Editions Steinkis

Partager :

Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Avant-premières et exclusivités, soyez les premiers à les recevoir.

Shop

Porte-clés New Start

30.00
Le porte-clés en cuir Andy pour un nouveau départ

Achile

Films

Bandes originales réinventées à la guitare

Achile

Cities II

Voyage à dos de guitare dans les plus belles villes du monde

Foulard All I Want For Summer

50.00
Foulard carré en voile de coton

Vous allez aimer.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et bénéficiez d’avant-premières et d’exclusivités réservées à nos abonnés.